Comment expliquer l’éruption du Vésuve ?

L’éruption du Vésuve est une catastrophe naturelle qui a eu lieu en 79 apr. J.-C. Jusqu’en date d’aujourd’hui, elle représente la plus célèbre des éruptions volcaniques en Italie. Selon le récit d’un témoin oculaire romain, elle s’était produite probablement en octobre.

Dégât de l’éruption

L’éruption Vésuve a été très destructrice. Elle avait enseveli sous ses éjectas un certain nombre de localités environnantes de la société antique située aux alentours de la baie du Népal. Pompéi et Herculanum sont les localités les plus touchées par cette éruption historique. Elle avait emporté dans ses dégâts l’auteur Pline, témoin du début de l’éruption du Vésuve. Elle a été précédée par un tremblement de terre négligé par les Romains, parce que pour eux, Vésuve était un volcan éteint. Sa dernière éruption datait de 217 av. j. -C selon les estimations.

Signes d’alerte

Avant son arrivée, l’éruption du Vésuve a émis des signaux d’alerte. Elle était précédée d’un puissant séisme le 5 février 62. Un tremblement de terre qui avait provoqué d’énormes dégâts autour de la baie du Népal précisément à Pompéi. Deux ans plus tard, en 64, un autre séisme s’est produit même si son ampleur était moindre que celui de 62. Les Romains ne voyaient pas venir Vésuve, parce qu’habitués aux petits séismes de la région.

Rate this post

Laisser un commentaire

Résoudre : *
10 × 30 =